L'oeil voyageur

L’oeil voyageur évoque Diane Arbus avec son invité Benjamin Léon

Le Jeu de Paume consacre, pour la première fois en France, une rétrospective de deux cents clichés de la photographe audacieuse et révolutionnaire Diane Arbus(jusqu’au 5 février). L’œil voyageur a reçu, pour évoquer cette artiste singulière et provocatrice, qui a consacré sa carrière à dépeindre la ville de New York dans ses frasques aussi bien que ses ruelles obscures, Benjamin Léon, en thèse à la Sorbonne Nouvelle, et fin connaisseur de la photographie américaine et des avants-gardes new-yorkaises.

Identical Twins, Roselle, New-Jersey, 1967

Nous avons lu des extraits de l’essai de Susan Sontag Sur la photographie, ainsi que des textes de Diane Arbus elle-même. Nous avons écouté Pass this on de The Knife, et New York de Cat Power.

Child with Toy Hand Grenade in Central Park

Découvrez la rétrospective Diane Arbus au Jeu de Paume (1 place de la Concorde 75008 Paris – Mardi de 12h à 21h, du mercredi au vendredi de 12h à 19h, Samedi et Dimanche de 10h à 19h) ainsi que le catalogue de l’exposition Diane Arbus (Éditions de la Martinière).

Retrouvez L’œil voyageur sur Facebook ou par mail (loeilvoyageur@radiocampusparis.org).

Plus d'options de partage

Pas encore de commentaire...

Laisser un commentaire

Vous pouvez également laisser des commentaires avec votre compte Twitter.


*